samedi, 19 août 2017|
 

Conviction : Hayley Atwell est la justice en talons hauts (Pilote)

Si on ne peut pas dire qu’Agent Carter aura brillé en termes d’audience au cours de ses deux courtes saisons, cela aura au moins convaincu quelqu’un chez ABC qu’Hayley Atwell pouvait porter une série sur ses épaules. On n’ira pas dire le contraire sur Critictoo.

C’est ainsi que l’actrice britannique se retrouve à la tête de Conviction, nouvelle série judiciaire de Liz Friedlander et Liz Friedman qui s’intéresse à Hayes Morrison, la fille d’un ancien président. Avec un goût pour le scandale, cette dernière est forcée de rejoindre une équipe qui a été mise en place pour réexaminer des dossiers où un innocent pourrait avoir été condamné à tort.

Hayley Atwell est donc la justice en talons hauts au sein de ce premier épisode réalisé par Liz Friedlander qui ne brise cependant pas le moule de la chaine de l’alphabet. Le penchant pour le rouge et autres couleurs légèrement voyantes de son héroïne ne peut compenser l’approche esthétique trop aseptisée.

De toute façon, c’est le moindre des problèmes de cette introduction de Conviction qui tire sur toutes les cordes émotionnelles possibles et se repose sur les ficelles narratives les plus évidentes du genre judiciaire.

La première affaire de l’équipe que doit superviser Hayes – ô combien diversifiée avec Shawn Ashmore, Merrin Dungey, Emily Kinney et Manny Montana – se concentre sur un homme noir en prison pour le meurtre de sa petite amie. Alors qu’il clame son innocence, le compte à rebours à commencer pour découvrir la vérité, le tout en mettant l’accent sur le fait que l’emprisonnement transforme un homme chaque jour qui passe (quelque chose que The Night Of a très bien illustré cet été).

Pas besoin d’être Sherlock pour faire la part du mensonge et de la vérité dans ce pilote de Conviction dont le but se révèle être de nous introduire la croisade de Hayes Morrison. Celle qui nous est présentée comme étant chaotique, turbulente et irresponsable se voit offrir l’opportunité de canaliser son tempérament en tournant son attention vers des causes perdues. Sauf que Morrison va finir par retourner la situation contre ceux qui l’ont mise ici. C’est cliché, mais Hayley Atwell peut en effet nous faire avaler la pilule et presque créer une sorte d’enthousiasme sur le sujet.

Presque, car Conviction échoue à délivrer une enquête judiciaire nous introduisant une série pouvant interroger sur un système défaillant à plusieurs niveaux. S’il est plus ou moins impossible pour un show de ce genre de ne pas évoquer ce qui se passe sur le sol américain actuellement, cela ne peut pondérer pour l’approche consensuelle qui a été choisie.

Dire qu’Hayley Atwell est plus ou moins la raison pour regarder ce premier épisode ne serait au fond pas bien loin de la vérité. L’actrice insuffle un rythme à l’ensemble qu’une partie de ses collègues ont des difficultés à suivre. Ils ne sont pas aidés par une introduction qui nous éclaire sur quelques éléments de leur histoire tout en faisant le choix explicite qu’ils restent tous dans l’ombre de leur nouveau boss.

Ce premier épisode de Conviction pose alors les bases pour une série qui se repose sur une formule terriblement familière, sans laisser entrevoir – au-delà de sa tête d’affiche – ce que le show pourrait apporter au genre. Il y a pire que passer un peu de temps en compagnie d’Hayley Atwell, mais autant dire que la suite se devra d’élever vite le niveau pour légitimer qu’on s’y investisse un peu.

Source : Critictoo du 04/10/16 par CaroleC


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 
A propos de Hayley Atwell, actrice britannique
Captain America : First Avenger nous plonge dans les premières années de l’univers Marvel. Steve Rogers, frêle et timide, se porte volontaire pour participer à un programme expérimental qui va le transformer en un Super Soldat connu sous le nom de Captain America. Allié à Bucky Barnes et Peggy (...)
En savoir plus »
Fils de nouvelles RSS
Thèmes