Conviction : que pense la presse US de la série judiciaire avec Hayley Atwell ?

C’est quoi cette série ?
Au sein du système judiciaire américain, rien n’est tout noir ou tout blanc. Il suffit de demander à Hayes Morrison, avocate et fille de l’ex-Président des États-Unis. Après avoir été arrêtée pour possession de stupéfiants, elle fait face à un dilemme : aller en prison ou accepter un emploi chez son rival, l’avocat new-yorkais Conner Wallace. Afin d’éviter de teinter la campagne électorale de sa mère, Hayes décide d’accepter l’offre et se retrouve ainsi au sein d’une unité spéciale de la police à travailler avec des experts dans de multiples domaines pour réexaminer des dossiers problématiques.

Avec Hayley Atwell, Eddie Cahill, Shawn Ashmore, Merrin Dungey...
Par Liz Friedman et Liz Friedlander.

Les critiques de la presse US

Selon TV Line

"Conviction (...) est très bien, mais pas très inspirant." Note : 3,5/5

Selon Collider

"La contrainte qui consiste à n’avoir que 5 jours pour traiter chaque cas insuffle au pilote l’épisode une certaine urgence, mais les dialogues sont maladroits et la manie de prendre constamment le spectateur par la main l’affaiblissent." Note : 3/5

Selon le Boston Globe

"Si l’on en croit le pilote, les affaires ne seront pas éblouissantes. Cela implique que le casting soit excellent, et il se contente d’être satisfaisant." Note : 3/5

Selon Entertainment Weekly

"Conviction n’a pas le courage de ses “principes”. La série veut prouver que le système judiciaire est brisé, mais croit quand même que la justice peut venir d’un bureau cool aux murs vitrés dans lequel se trouvent des gens beaux et sexy." Note : 3/5

Selon Variety

"Atwell s’en sort très bien, mais avec seulement 42 minutes pour résoudre une affaire de meurtre dans son ensemble, l’intrigue autour de sa situation de fille du président et le mystère autour de son personnage n’ont que peu de place pour exister et sont à peine exploités. Pourtant, Conviction est agréable à regarder, et une série qui saura probablement corriger ses imperfections." Note : 2,5/5

Selon le Washington Post

"Conviction, co-créée par Liz Friedman et Liz Friedlander, préfère l’approche franche, conformément au goût prévisible mélodramatique d’ABC pour les dramas d’une heure. Les enchaînements entre les scènes ressemblent plus à des amputations qu’à un montage cut rapide." Note : 2/5

Selon We got this covered

"Atwell est un énorme atout, mais les créateurs de la série n’ont visiblement aucune idée de la façon d’en tirer parti, et le show ne fait que montrer de manière flagrante ses maladresses et ses faiblesses." Note : 2/5

Selon Newsday

"Conviction est tellement dans l’exagération qu’il est difficile de dire ce qu’il faut prendre au sérieux." Note : 2/5

Selon le Salt Lake Tribune

"Il y a des choses pires que Conviction à la TV, mais c’est une perte de temps et du talent gâché." Note : 1,5/5

Selon le Hollywood Reporter

"Une série procédurière tellement balisée qu’on a l’impression que l’équipe a lâché l’affaire à mi-parcours et a décidé d’ajouter d’horribles couleurs pour pallier à l’ennui." Note : 1/5

Source : Allo Ciné du 03/10/16 par Léa Bodin


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 
A propos de Hayley Atwell, actrice britannique
Hayley Atwell, née le 5 avril 1982 à Londres, Angleterre, est une actrice britannique. Après plusieurs téléfilms, elle obtient son premier rôle au cinéma dans Le Rêve de Cassandre de Woody Allen aux côtés d’Ewan McGregor et Colin Farrell. En 2008, elle apparait dans The Duchess avec Keira Knightley. En (...)
En savoir plus »