« Music of My Life » (2019) : joue-la comme Springsteen

Après Joue-la comme Beckham (2002), l’auteure-réalisatrice britannique Gurinder Chadha propose avec Music of My Life (Blinded By The Light en V.O.) un nouveau récit initiatique inspiré d’une histoire vraie. L’avis et la critique film de Bulles de Culture sur ce biopic musical.

Synopsis :
1987, Angleterre. Javed (Viveik Kalra) , adolescent d’origine pakistanaise, grandit à Luton, une petite ville qui n’échappe pas à un difficile climat social. Il se réfugie dans l’écriture pour échapper au racisme et au destin que son père, très conservateur, imagine pour lui. Mais sa vie va être bouleversée le jour où l’un de ses camarades (Aaron Phagura) lui fait découvrir l’univers de Bruce Springsteen. Il est frappé par les paroles des chansons qui décrivent exactement ce qu’il ressent. Javed va alors apprendre à comprendre sa famille et trouver sa propre voie…

Music of My Life : un joli hommage à l’un des plus grands auteurs engagés du 20e siècle

Adaptation du roman autobiographique Greetings from Bury Park : Race, Religion and Rock’n’Roll (2007) du journaliste britannique Sarfraz Manzoor, le long métrage Music of My Life est un nouveau revival — si à la mode actuellement ! — des années 80 à travers l’histoire d’un jeune adolescent anglais d’origine indo-pakistanaise et mal dans sa peau, dont la vie va basculer le jour où il entendra pour la première fois dans son Walkman cassette les textes de l’auteur-compositeur et chanteur américain Bruce Springsteen, surnommé « The Boss ». Porté par les titres des albums Greetings From Asbury Park, NJ (1973), Born to Run (1975) ou autre Darkness on the Edge of Town (1978) — la musique originale du film est quant à elle composée par le musicien indien A. R. Rahman —, le film retrace ainsi le quotidien terne et difficile (chômage, racisme) de cet ado, Javed, dans une petite ville anglaise qui va entrer en résonance avec le quotidien vécu par le « Boss » dans l’état américain du New Jersey. Et grâce aux mots universels de celui-ci ainsi qu’au soutien d’une professeure de français (Hayley Atwell) et de deux amis (Aaron Phagura, Nell Williams), Javed va peu à peu prendre confiance en lui et s’affirmer face à un père aimant mais conservateur (Kulvinder Ghi) et trouver sa place dans un pays en crise où racisme et xénophobie s’affichent ostensiblement.

Bref, même s’il regorge un peu trop de bons sentiments, Music of My Life conte la belle rencontre entre deux cultures et rend un joli hommage à l’un des plus grands auteurs du 20e siècle, Bruce Springsteen, dont les morceaux engagés et entraînants continueront de trotter dans la tête bien après la fin du film.

En savoir plus :
Date de sortie France : 11/09/2019
Distribution France : Orange Studio Cinéma / UGC Distribution

Source : Bulles de culture du 18/09/19 par Jean-Christophe Nurbel


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 
A propos de Hayley Atwell, actrice britannique
Hayley Atwell, née le 5 avril 1982 à Londres, Angleterre, est une actrice britannique. Après plusieurs téléfilms, elle obtient son premier rôle au cinéma dans Le Rêve de Cassandre de Woody Allen aux côtés d’Ewan McGregor et Colin Farrell. En 2008, elle apparait dans The Duchess avec Keira Knightley. En (...)
En savoir plus »